• Centre d’Accueil pour Infirmes Moteurs Cérébraux

    Réponse à une question posée sur le blog de Lentilly-citoyen : « Pourquoi construire un hôpital psychiatrique près du collège ? N’y avait-il pas un autre emplacement à Lentilly ? »

     

    Madame, Monsieur,

    Votre question reflète probablement l’inquiétude d’un certain nombre de Lentillois et nous offre l’opportunité d’apporter des informations concernant la construction de cet établissement sur notre commune.

    L’ARIMC est une association qui accompagne et accueille des personnes Infirmes Moteurs Cérébrales et leurs familles. Ces personnes présentent des lésions cérébrales qui ont pour conséquence des handicaps physiques plus ou moins lourds. Cela n’a aucun rapport avec des troubles psychiatriques.

    Pour les gens qui ne côtoient pas de près des personnes handicapées ou malades, la confusion est malheureusement vite faite mais cela est lié à la méconnaissance qui, elle, fait peur.

    Les foyers de vie accueillent des personnes qui ne peuvent pas rester chez elles de manière autonome, elles ont besoin de soins, d’accompagnement social, d’activités accompagnées, etc.

    Ces personnes vont participer à la vie du village : utiliser les commerces, participer aux événements, s’inscrire dans les associations, profiter de la médiathèque… Et tant mieux !

    Ce projet est très illustratif des valeurs de solidarité et de tolérance de Lentilly-Citoyen.

    La proximité du collège sera bénéfique aux jeunes : voir la diversité du monde et de ses habitants, connaître le handicap et accepter une place pour chaque citoyen, voilà des valeurs importantes. Les enfants savent intégrer et bien souvent mieux accepter la différence que les adultes, pour peu qu’ils obtiennent quelques explications claires.

    Bien sûr, certaines personnes seront en fauteuil avec des handicaps lourds qui peuvent « faire peur »…, mais c’est la vie.

    Nous vous invitons à consulter le site de l’ARIMC qui permet de découvrir les missions de cette association : http://www.arimc-ra.org

    En voici un extrait :

    « L’ARIMC est une association de parents dont les statuts initiaux remontent à 1959. La première préoccupation des parents fondateurs a été de créer des lieux de vie en réponse aux besoins de leurs enfants, et de faire reconnaître leur citoyenneté. Elle fonde son premier service, une garderie, place de la Comédie à Lyon, puis un service associé à la consultation de néonatologie de l’hôpital Sud.

    Les autres dispositifs ont suivi au gré de la nature des réponses à apporter aux personnes en situation de handicap moteur : établissements et services pour enfants et adultes, dans les départements du Rhône et de l’Ain.

    L’ARIMC développe depuis plus de 50 ans des solutions d’accompagnement et de prise en charge innovantes et toujours plus adaptées pour les personnes atteintes de paralysie cérébrale. L’Infirmité Motrice Cérébrale, au sens plus large de paralysie cérébrale, se définit comme un état non évolutif et non héréditaire, qui résulte de la destruction de certaines cellules du cerveau, lésion cérébrale survenue dans la période anténatale ou périnatale. Le trouble prédominant est le trouble moteur. La paralysie cérébrale touche en France 2,25 naissances sur 1000. »

     

    Ce site présente également le projet de construction de leur établissement à Lentilly et vous pouvez le consulter régulièrement pour voir l’avancée du projet :

    http://www.arimc-ra.org/les-etablissements/centre-etang-carret/terrasses-de-lentilly

    En voici un extrait :

    « L’établissement sera implanté à Lentilly, dans la Communauté de Communes du Pays de l’Arbresle. Son nom : « Les Terrasses de Lentilly ». Cette implantation correspondant aux différents critères de localisation, d’accessibilité (train, tram train, A89), de cadre de vie et de proximité avec les équipements et services.

    La Mairie de Lentilly est favorable au projet et facilitera l’intégration du FAM dans l’environnement et les activités de la commune. Le terrain, de 7500 m², est situé à côté du collège Jacques-Cœur et de son gymnase. »

     

    A notre avis, dans ce genre de projet, il est important de communiquer clairement et d’informer régulièrement les habitants d’une commune des tenants et aboutissants de l’implantation d’un établissement médico-social, et ce, dans l’objectif d’une bonne intégration pour chacun.

    Nous déplorons que, jusqu’à maintenant, il n’y ait pas eu d’informations à tous les Lentillois, hormis l’encart succinct dans le dernier bulletin municipal.

    Nous voudrions souligner que, dans le précédent PLU (Plan Local d’Urbanisme), ce secteur était ciblé comme zone pour les équipements de loisirs. Les élus AVPL soutiennent ce projet mais regrettent le choix du lieu d’implantation. En effet, il concerne des terrains qui auraient pu être utilisés pour une plaine de sports. Le stade actuel, situé en plein centre, n’est pas idéal, alors que là, à côté du collège, il aurait eu l’avantage supplémentaire d’éviter les déplacements consommateurs de temps et dangereux pour les groupes d’élèves et enseignants.

    D’autre part, en termes d’accessibilité, l’implantation n’est pas idéale pour les personnes à mobilité réduite souhaitant accéder facilement aux commerces et aux événements festifs et culturels de la commune.

    Il est important aussi de noter qu’il y aura un apport non négligeable de circulation (livraisons, personnel en nombre, accompagnants…) aux mêmes heures que les entrées et sortie de collégiens sur ce lieu déjà saturé.

    Pour rappel, ce projet prévoit la création de 80 postes et il est possible de postuler via le site internet cité plus haut.

    Partager cet article