• Que va devenir la médiathèque ?

    S’il y avait un domaine culturel non encore dépecé par la municipalité, la médiathèque était celui-là…pendant 6 mois. En effet la directrice a quitté ses fonctions fin octobre, malgré la qualité de son activité depuis l’ouverture de la médiathèque.

    Suite à ce départ, son adjointe assure l’intérim mais elle ne peut évidemment, malgré sa bonne volonté et celle des bénévoles, assurer tout le service au public et le travail interne qui est considérable. La municipalité a pris la décision de réduire les services et horaires de manière provisoire a-t-il été dit, jusqu’au recrutement de la nouvelle direction.

    Le poste a été publié avec deux « catégories » de la fonction publique territoriale possibles (celle de la directrice partie, et celle du niveau de grade inférieur, moins qualifié et moins bien rémunéré). La municipalité espère ainsi probablement recruter « au moindre coût » et le plus tard possible … à moins que le poste ne soit « réservé » à d’autres intentions.

    La qualité du travail de la directrice partie et la satisfaction du public de la médiathèque montrent pourtant à quel point une personne compétente et suffisamment qualifiée est indispensable pour diriger la médiathèque d’une ville de 5500 habitants. Pour rappel, lors du recrutement de la directrice, la précédente municipalité avait associé deux représentants de la médiathèque du Rhône et demandé l’avis du représentant de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles).

    Nous ne doutons pas qu’il y ait de nombreux candidats pour un poste stable dans la fonction publique, par les temps qui court, il est néanmoins assez discutable de profiter de la quantité de candidatures au détriment de la qualité de l’activité… dont pâtissent immédiatement les lentillois.

    Faire des économies à tout prix, chercher à recruter quelqu’un « moins cher  » à la tête d’un outil culturel aussi remarquable que la médiathèque, revient à appauvrir la qualité et le service…  Ce n’est pas une bonne utilisation du budget communal, c’est pourtant ce que le Maire s’apprête à faire.

    Partager cet article